Retour page d'accueil

Editopics : Maison d'édition en ligne spécialisée en philosophie du paysage et architecture

Maison d'édition numérique

Environ 120 pages
Une trentaine d'illustrations en couleurs et en noir et blanc
ISBN : 978-2-36992-003-8
Parution : novembre 2014
Format : Epub PDF Mobi
4,90 €

Collection Séries

Formes et modèles de la nature urbaine (XIXe et XXe siècles)

Sous la direction de Chiara Santini

  • 4e de couverture
    Pourquoi les jardins et les parcs demeurent-ils au coeur du débat sur la durabilité de nos villes ? La question de l'aménagement de ces espaces n'est pas nouvelle puisque, au centre des politiques urbaines au XIXe siècle, elle a fondé les sciences de la ville. En adoptant un point de vue historique, cinq auteurs relisent des projets de paysage qui, du Brésil au Canada, des États-Unis à l'Europe, éclairent les corrélations existant entre formes et modèles de nature urbaine.
  • Sur l'auteur
    Chiara Santini est docteur en histoire, ingénieur de recherche et enseignante à l'École nationale supérieure de paysage de Versailles. Ses recherches portent sur les savoirs et les savoir-faire de l'a??rt des jardins en France à l'époque moderne.
    Pour en savoir plus, cliquez ici.

  • Pour en savoir plus

    Chapitre 1

    Boston, une nature habitée

    Sylvie Salles


    L'analyse du système de parcs de Boston, aménagé au XIXe siècle par Frederick Law Olmsted, montre une capacité d'adaptation à une échelle métropolitaine et à une évolution environnementale. Fondée sur l'accessibilité publique des parcs, cette adaptation s'élargit à la manière dont l'homme perçoit un environnement avec lequel il tisse des relations matérielles et immatérielles pour, en retour, l'aménager.

    Sylvie Salles est maître-assistant à l'Ensa Paris-Val de Seine. Membre de l'équipe Habiter (Urca), ses recherches portent sur les liens entre urbanisme, paysage et environnement et sur les mobilisations du paysage dans les projets d'aménagement.

    Chapitre 2

    Répertoire végétal et paysager le long des voies ferrées de l'ouest de l'État de São Paulo

    Marta Enokibara


    À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, plusieurs institutions d'enseignement et de recherche agronomique et botanique ont été créées dans la ville de São Paulo et dans l'ouest de l'État de São Paulo. Elles disposaient d'un corps technique formé, dans la plupart des cas, de professionnels étrangers sollicités pour participer à l'étude et à la diffusion d'un répertoire végétal qui sera implanté le long des quatre lignes de chemin de fer vers l'ouest de l'État de São Paulo.

    Marta Enokibara, docteur en structures de l'e??nvironnement urbain à l'université de São Paulo (Brésil), est professeur d'architecture et d'urbanisme à l'université de l'État de São Paulo où elle enseigne l'histoire du paysagisme et le projet de paysage.

    Chapitre 3

    La nature, entre patrimoine et architecture de paysage

    Un regard sur le campus de l'université de Montréal

    Nicole Valois


    La vision de la nature urbaine portée par les concepteurs d'espaces diffère bien souvent de celle des gestionnaires. Ces distinctions sont soulevées dans l'article à travers un regard sur l'évolution de l'aménagement du campus de l'université de Montréal au Canada, sa valeur patrimoniale reconnue et les nouveaux paradigmes présidant les activités naissantes d'agriculture sur son territoire. Il ouvre sur la question de l'intégration de cette nouvelle nature sur un site d'intérêt patrimonial.

    Nicole Valois est architecte-paysagiste et professeur agrégé de l'École d'architecture de paysage de l'université de Montréal. Ses recherches portent sur le patrimoine moderne en architecture de paysage et la caractérisation des ensembles urbains.

    Chapitre 4

    Nature abiotique et formes dans les projets urbains

    Claire Portal


    Cette contribution s'intéresse à la nature abiotique, soit aux éléments géologiques, géomorphologiques, d'origine naturelle ou anthropique. L'analyse est bâtie sur des exemples qui mobilisent ces éléments lors de projets paysagers et d'aménagement. Au-delà des contraintes topographiques et des perceptions esthétiques, ces formes constituent des géosymboles qui construisent la ville et qui s'inscrivent dans les représentations actuelles d'une urbanité « naturelle », verte et minérale.

    Claire Portal, géographe, développe une approche culturaliste des interactions nature/société en étudiant les paysages abiotiques et les représentations du socle physique. Ses terrains d'étude se situent principalement dans le monde occidental (Europe et Amérique du Nord).

    Chapitre 5

    Le parc naturel urbain

    Figure paradoxale du projet urbain ou synecdoque de la « ville-nature » ?

    Sylvie Clarimont et Kildine Leichnig


    Tandis que le développement urbain s'est opéré au détriment des espaces naturels et agricoles, contribuant à diffuser l'image d'une ville « dévoreuse de campagne », des démarches sont aujourd'hui entreprises pour réconcilier ville et nature. À travers l'exemple du projet de parc naturel urbain (PNU) porté par la communauté d'agglomération paloise, l'articlepropose de s'interroger sur le sens de ces expériences de création paysagère, récentes en France, plus anciennes aux États-Unis et en Europe du Nord.

    Sylvie Clarimont est agrégée, normalienne et docteur en géographie. Elle exerce les fonctions de maître de conférences à l'université de Pau et des Pays de l'Adour et de chercheuse au laboratoire SET (Société, Environnement et Territoire), depuis octobre 1999.

    Kildine Leichnig est doctorante en géographie (aménagement) à l'université de Pau et des Pays de lour, au laboratoire SET. Elle est diplômée d'un master 2 recherche « Société, Aménagement et Territoire » et d'un master 2 professionnel « Développement territorial Durable ».